PreparationsProf
        Ressources pour l'école maternelle et primaire
FRANCAIS           POESIES                 MATHEMATIQUES            LECTURE           HISTOIRE                GEOGRAPHIE         ARTS VISUELS      HISTOIRE DES ARTS         ANGLAIS
 DECOUVERTES DU MONDE        EPS
           LITTERATURE1      LITTERATURE2
 
     
Histoire en CE2, CM1, CM2
Le Moyen Age
http://www.laclassedestef.fr/moyen-age-a4365821   
    
La révolution française
http://www.laclassedestef.fr/la-revolution-francaise-et-l-europe-napoleonienne-a4738531
 
Le 19ème siècle
http://www.laclassedestef.fr/la-france-au-xixeme-siecle-a4765907

Le 20ème siècle
http://www.laclassedestef.fr/sequence-sur-le-20eme-siecle-a13411351

Rallye lecture Moyen Age
http://www.laclassedestef.fr/rallye-lecture-le-moyen-age-a46472323

Frise historique
http://www.laclassedestef.fr/frise-historique-a118257832

AAA
 

 
Histoire
Les élèves poursuivent au cycle 3 la construction progressive et de plus en plus explicite de leur rapport au temps et à l’espace, à partir des contributions de deux enseignements disciplinaires liés, l’histoire et la géographie, dont les finalités civiques et culturelles à la fin du cycle. Ces deux enseignements traitent de thématiques et de notions communes et partagent des outils et des méthodes. Leurs spécificités tiennent à leurs objets d’étude, le temps et l’espace, et aux modalités qu’ils mettent en œuvre pour les appréhender. Histoire et géographie sont enseignées à parts égales durant tout le cycle 3. Pour la classe de 6ème, les enseignants déterminent le volume horaire qu’ils consacrent à chaque thème ou sous-thème en fonction des démarches pédagogiques qu’ils souhaitent mettre en œuvre. Les professeurs établissent des liens avec l’enseignement moral et civique et sont attentifs à la contribution effective de l’enseignement de l’histoire et de la géographie à l’atteinte des objectifs du cycle dans les différents domaines du socle commun — notamment les domaines 1 et 2. Tout au long du cycle 3, les élèves acquièrent des compétences et des connaissances qu’ils pourront mobiliser dans la suite de leur scolarité et de leur vie personnelle.   

Se repérer dans le temps : construire des repères historiques
Siter chronologiquement des grandes périodes historiques.
Ordonner des faits les uns par rapport aux autres et les situer dans une époque ou une période donnée.
Manipuler et réinvestir le repère historique dans différents contextes.
Utiliser des documents donnant à voir une représentation du temps (dont les frises chronologiques), à différentes échelles, et le lexique relatif au découpage du temps et suscitant la mise en perspective des faits.
Mémoriser les repères historiques liés au programme et savoir les mobiliser dans différents contextes.

Raisonner, justifier une démarche et les choix effectués
Poser des questions, se poser des questions.
- Formuler des hypothèses.
- Vérifier.
- Justifier.

Comprendre un document
- Comprendre le sens général d’un document.
Identifier le document et savoir pourquoi il doit être identifié.
Extraire des informations pertinentes pour répondre à une question.
Savoir que le document exprime un point de vue, identifier et questionner le sens implicite d’un document.
La France avant
Quelles traces d’une occupation ancienne du territoire français ?

Celtes, Gaulois, Grecs et Romains : quels héritages des mondes anciens ?
Les grands mouvements et déplacements de populations (IV-Xe siècles).
Clovis et Charlemagne, Mérovingiens et Carolingiens dans la continuité de l’empire romain.

À partir de l’exploration des espaces familiers des élèves déjà réalisée au cycle 2, on identifie des traces spécifiques de la préhistoire et de l’histoire dans leur environnement proche, pour situer ces traces dans le temps et construire des repères historiques qui leur sont liés. On confronte rapidement ces traces proches à des traces préhistoriques et historiques différentes relevées dans un autre lieu en France, pour montrer l’ancienneté du peuplement et la pluralité des héritages.

On se centrera ensuite sur les Gaules, caractérisées par le brassage de leurs populations et les contacts entre Celtes, Gaulois et civilisations méditerranéennes. L’histoire de la colonisation romaine des Gaules ne doit pas faire oublier que la civilisation gauloise, dont on garde des traces matérielles, ne connait pas de rupture brusque. Les apports de la romanité sont néanmoins nombreux : villes, routes, religion chrétienne (mais aussi judaïsme) en sont des exemples. On n’oublie pas d’expliquer aux élèves qu’à partir du IVe siècle, des peuples venus de l'est, notamment les Francs et les Wisigoths, s'installent sur plusieurs siècles dans l'empire romain d'Occident, qui s'effondre définitivement vers la fin du Ve siècle.

Clovis, roi des Francs, est l’occasion de revisiter les relations entre les peuples dits barbares et l’empire romain, de montrer la continuité entre mondes romain et mérovingien, dont atteste le geste politique de son baptême. Charlemagne, couronné empereur en 800, roi des Francs et des Lombards, reconstitue un empire romain et chrétien.


Programme
Cycle 1
Cycle 2           
Cycle 3                                                                          



 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement